Automobile Power

LE RÈGNE DE LA PUISSANCE

Les années 1980 ont vu éclore les supercars comme les Ferrari F40 et Porsche 959 dont la puissance approchait les 500 ch. Un quart de siècle après vinrent les hypercars hybrides avec les McLaren P1, Porsche 918 Spyder et Ferrari La Ferrari, et des puissances flirtant avec les 1000 ch. Depuis, nous assistons à une course effrénée à la puissance puisque les hypercars modernes atteignent désormais 2000 ch. Est-ce à dire que le plaisir qu’on tire d’une voiture de sport se mesure à sa puissance ? Rien n’est moins sûr ; la GMA T50 se contente de 663 ch pour moins d’une tonne... Et si c’était elle qui avait raison ?

La plus haute vitesse de pointe ? ssc tuatara

Le 10 octobre dernier, l’hypercar américaine a défrayé la chronique avec son record de vitesse à 533 km/h… sauf qu’en décortiquant la vidéo de la tentative, des youtubers ont décelé des anomalies faisant croire à une supercherie !  Interrogé, le constructeur SSC fut incapable de fournir les preuves validant le record mais promet de bientôt remettre le couvert. Toujours est-il qu’avec les 1750 chevaux de son moteur V-8 5,9 L bi-turbo, la Tuatara serait théoriquement capable d’atteindre 555 km/h. Affaire à suivre !

Production limitée à 100 unités. Prix : $ 1,9 millions

LA plus PURE : Gordon Murray Automotive T50

Gordon Murray est l’ingénieur de génie qui a fait les beaux jours de la F1 dans les années 1980, mais c’est aussi le créateur de l’incroyable McLaren F1, la supercar qui a gagné les 24 Heures du Mans 1995 dès sa première participation. Le voilà de retour aujourd’hui avec la T50, sa dernière réalisation qui n’est autre que la descendante spirituelle de la McLaren F1 ! Par la simple lecture de ses caractéristiques, la T50 symbolise le joyau ultime de l’amateur de pilotage pur.

Moteur 4,0 L V12 atmosphérique développant 663 ch / 467 Nm (régime max. 12.100 tours/min), Boîte de vitesse manuelle à 6 rapports, Position de conduite centrale (3 places), Aérodynamique active (effet de sol avec ventilateur pour aspirer la couche limite), Poids total : 986 kg

Bien plus que les performances ou les temps au tour, la T50 promet de donner à son conducteur les sensations de pilotage les plus pures qui soient. Elle restera probablement à jamais la dernière hypercar analogique de l’histoire de l’automobile.

Production : 100 + 25 exemplaires (route + piste). Prix : £ 2,36 millions

La plus F1 : Mercedes AMG One

Mercedes présente la Project One comme la première F1 homologuée pour la route. Présentée au salon de Francfort 2017, l’hypercar de Mercedes a la particularité unique de partager son moteur V6 turbo hybride avec la monoplace qui court dans le championnat du monde de F1. Son autre atout, et non des moindres, est de pouvoir compter sur le septuple champion du monde, Lewis Hamilton, pour sa mise au point ! Son moteur est un V6 turbo 1,6 L essence hybride assisté par 4 moteurs électriques développant une puissance totale de 1000 ch. La transmission se fait aux 4 roues via une boîte de vitesses robotisée à 8 rapports.

Poids : 1300 kg, 0-100 km/h < 2,5 s, 0-200 km/h < 6,0 s, 0-300 km/h < 11,0 s, Vmax > 350 km/h

Production limitée à 275 unités, Prix : e 2,2 millions

La plus rapide sur un tour : Bugatti Bolide

La Bolide c’est un peu comme si Bugatti avait fait subir une cure d’amaigrissement à la Chiron pour une efficacité ultime sur piste. Avec son moteur 8.0 L W16 quadri-turbo de 1850 ch / 1850 Nm et son poids réduit à 1240 kg, elle dispose de performances époustouflantes qui lui autorisent des chronos de folie.

0-100 km/h : 2,17 s, 0-200 km/h : 4,36 s, 0-300 km/h : 7,37 s, 0-400 km/h : 12,08 s, 0-500 km/h : 20,16 s

En attendant d’affronter la réalité de la piste, les simulations prédisent des chronos presque irréels la Bolide est supposée boucler les 20,832 km la Nordschleife (Nürburgring) en 5’23’’ ou carrément les 13,626 km du circuit du Mans en 3’07’’ soit 7 secondes plus vite que la plus rapide LMP1 ! De là à imaginer sa participation aux 24H du Mans dans la future catégorie Hypercar ? Bugatti reste muet à ce sujet et indique qu’une éventuelle production en série reste encore à confirmer.

Production : n.c., Prix : n.c.

La plus extrême : ASTON MARTIN VALKYRIE

À l’image de la GMA T50, l’Aston Martin Valkyrie est l’œuvre d’un ingénieur star de la F1. Adrian Newey a en effet créé les Red Bull de F1 qui ont permis à Sebastian Vettel de coiffer ses 4 titres de Champion du monde, et c’est avec l’appui de Red Bull F1 que Adrian Newey a développé la Valkyrie pour Aston Martin. À la différence de la T50 qui se concentre sur la pureté de la connexion homme / machine pour un plaisir de pilotage inégalé, la Valkyrie exploite la technologie issue de la F1 (aérodynamisme, légèreté et puissance poussés à l’extrême) pour obtenir l’engin le plus efficace qui soit. D’après Aston Martin, ce modèle serait la voiture homologuée sur route la plus rapide au monde sur circuit et battrait donc la Bugatti Bolide qui, elle, n’est pas homologuée pour la route !

Moteur thermique 6,5 L V12 atmosphérique 1014 ch / 740 Nm (régime max 11.000 tours/min), Moteur électrique 162 ch / 280 Nm, Transmission aux roues arrière via une boîte séquentielle à 7 rapports, 0-100 km/h : < 2,5 s, Poids : 1000 kg, Vitesse Max : 400 km/h

Production : 125 + 25 exemplaires (route + piste), Prix : £ 3,5 millions

La plus puissante : Lotus Evija

C’est grâce aux moyens de Geely, son nouveau propriétaire, que Lotus a pu développer sa fabuleuse Evija. Pour marquer ce changement radical, l’Evija est 100% électrique et se dote de performances hallucinantes puisqu’elle abat le 0-200 km/h en 3 secondes pile et pointe à plus de 320 km/h !

Pour ce faire, elle s’équipe de 4 moteurs électriques produisant au total 2000 ch et 1700 Nm et s’offre un châssis tout carbone dans lequel la batterie de 70 kWh est logée verticalement en position centrale arrière à l’image d’un moteur thermique pour une répartition des masses parfaite. Le tout pour un poids de 1680 kg et une autonomie de 400 km. Les formes de sa carrosserie, dictées par l’aérodynamique, impressionnent particulièrement dans sa partie arrière avec des extracteurs rappelant les réacteurs d’un avion de chasse.

Production limitée à 130 unités, Prix : e 2,2 millions

La plus explosive : Pininfarina Battista

La Battista est une hypercar italienne électrique qui tire son énergie d’une batterie de 120 kWh fournie par Rimac Automobili. Elle dispose de 4 moteurs synchrones individuels (un par roue) qui développent une puissance combinée de 1900 ch / 1400 kW et un couple incroyable de 2300 Nm qui lui confère des reprises explosives. Son autonomie est annoncée à 450 km.

De quoi abattre le 0-100 km/h en moins de 2 secondes et le 0-300 km/h sous les 12 secondes, le tout en pointant à 350 km/h.

Production limitée à 150 unités, Prix > e 2 millions

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :