Horlogerie

PANERISTA FOREVER

Comme une véritable communauté, les collectionneurs de la maison Panerai ont leur propre dénomination : les Paneristi... Ce qui en fait une cas de figure à part dans l’univers horloger, même au beau milieu d’autres grands mastodontes. Rencontre de l’un de ces férus de la marque transalpine, Marc, qui nous partage sa passion et sa collection.

« Paneresti »

Ou plutôt même « Panerista », puisque ce mot d’origine italienne désigne au singulier un collectionneur passionné de montres de la marque Officine Panerai (et la forme plus célèbre de Paneristi désigne alors le pluriel).
Voilà le point de départ qui me poussa à enrichir ma collection de montres par la marque helvetico-suisse à l’histoire complexe, passionnante et parfois polémique. Ce terme de « Paneristi », je l’ai lu pour la première fois sur des forums spécialisés en horlogerie, et notamment auprès du plus connu des fans de la marque au design si spécifique marqué par son protège-couronne à la forme d’un décapsuleur. La montre qui m’avait attiré à l’époque, vers 2005, n’était pas la Luminor ou la Luminor Marina, mais la nouvelle Luminor 1950 en édition limitée à 1950 pièces, la référence PAM 127 surnommée la Fiddy : on parle d’édition spéciale chez Panerai, pas d’édition limitée ! Tout un symbole. Fiddy : ce surnom provient, selon la « légende », du rappeur Fifty Cents, à qui on avait demandé combien coûtait sa montre, cette PAM 127, et qui aurait répondu alors à son interlocuteur : “Fifty Cents”, prononcé Fiddy. Je n’ai jamais pu l’avoir malheureusement, question de timing, mais j’ai acquis sa ‘petite soeur’, la PAM 217.
Mais reprenons les choses par le début, en me présentant. Je m’appelle Marc, je suis né dans les années 70, j’habite la Côte d’Azur en France et je suis chef d’entreprise depuis plus de 20 ans. Mes amis dans le milieu des collectionneurs horlogers me connaissent sous le pseudo « laphroaig007 » : je vous laisse imaginer l’origine de ce pseudo pour les fins connaisseurs de single malt et de cinéma. Je suis aussi parfois connu comme le spécialiste de la doublette, c’est-à-dire acheter le même modèle de montre en double. Oui, je sais, c’est incompréhensible et irrationnel, tout comme toute passion un peu dévorante. Mais c’est aussi ce qui fait le sel de cette passion.

Je collectionne les montres depuis l’âge de 20 ans, en ayant commencé, moyens financiers obligent, par une montre chronographe de marque Festina à quartz. J’apprendrais bien des années plus tard la différence entre chronographe et chronomètre, terme abusivement utilisé dans le langage courant pour désigner de fait un chronographe, ainsi que l’intérêt des mouvements mécaniques à remontage manuel ou automatique.
Après cette première Festina, j’ai commencé à m’acheter d’autres modèles de la même marque, puis à monter en gamme avec notamment la marque Tissot. Les années passant, je m’étais constitué, avant d’avoir 30 ans, une petite collection d’une dizaine de montres. Déjà gourmand donc. Puis un cambriolage mit une fin temporaire à cette accumulation. Mais, avec l’argent de l’assurance, je fonçai me payer ma première vraie montre automatique suisse, une Tag Heuer Carrera Chronographe cal.16 (dite Brad Pitt). Ce fut le démarrage de ma vraie collection de montres haut de gamme.
Aujourd’hui, je suis particulièrement actif dans les marques Panerai et Omega, même si j’ai bien d’autres marques, notamment les plus usuelles comme Rolex, ou d’autres plus rares comme Vicenterra, ou encore d’autres méconnues en France, quoique bénéficiant d’une bonne notoriété comme Seiko. Avec plus d’une trentaine de montres de la marque Officine Panerai à ce jour, quasi la même chose en Omega, mes amis pensent que je suis « fada » (comme on dit par chez moi dans le Sud). Oui mais voilà, ma passion des montres s’est renforcée dans les années lorsque je suis devenu plus actif auprès des communautés de collectionneurs et de passionnés, et notamment la communauté des Paneristi.

La PAM 665 Luminor 1950 édition spéciale 30 ans Ferretti
Luminor Marina ‘Last one for Paneresti’ ref PAM 911

#ITSALLABOUTCOMMUNITY

Aujourd’hui, je suis fier de faire partie d’une communauté mondiale, avec des amis sur quasi tous les continents. Ayant eu la chance de pouvoir participer à plusieurs rencontres mondiales de collectionneurs de Panerai (Hong Kong, Usa, Singapour, Allemagne, Italie, Hollande, France, etc) j’ai pu joindre le plaisir de rencontrer d’autres fous de la marque comme moi tout en découvrant des lieux, des villes et des pays dans des conditions de fraternité et de partage que je n’aurais jamais connues en étant simple touriste. Cette communauté vit, s’émeut, contribue au développement de sa marque fétiche, quitte à la critiquer ou au contraire à faire designer un modèle spécifique pour les Paneristi. Cette année, nous fêtons les 20 ans de la communauté, et, pour l’occasion, notre marque fétiche a sorti un nouveau modèle anniversaire appelé Radiomir Venti ref PAM 2020. Il s’agit du 6ème modèle célébrant la communauté des Paneristi depuis sa création, après les références PAM 195, PAM 360, PAM 532, PAM 634 et PAM 911. Voilà d’ailleurs l’une des spécificités de cette communauté, puisqu’on est capable de parler de montres en les désignant par leur référence uniquement. Je me suis forgé des souvenirs incroyables qui resteront gravés dans ma mémoire pour des années. Je me suis constitué un cercle d’amis prêts à m’accueillir, même à l’improviste, quasiment dans tous les pays développés du monde. Et j’ai surtout pris un plaisir intense, chose suffisamment rare pour en devenir addictive. Ma collection actuelle de Panerai est centrée plutôt sur les modèles de type Luminor, avec quelques modèles emblématiques à mes yeux, et qui seraient les derniers à partir en cas de revente forcée. En tout premier lieu, un modèle moderne très spécial pour moi, puisque je fus le premier à le “dévoiler » et à publier des photos du proto : la PAM 665 Luminor 1950 édition spéciale 30 ans Ferretti. Ferretti est l’un des tout premiers concessionnaires de la marque quand elle s’est lancée dans le grand public dans les années 90. Pour l’anniversaire des 30 ans de la fondation de cette boutique italienne située en Toscane, Panerai a édité un modèle à 30 exemplaires monde reprenant le design iconique de la PAM 372 en 47 mm de diamètre, mais avec un cadran marron soleillé spécifique, et un ensemble d’accessoires également spécifiques, comme un étui en bois et cuir, ou encore des bracelets exclusifs. En second lieu, un modèle de la période dite PréA, la PAM 004 « PréA ». Il s’agit en fait de l’un des modèles de Luminor Marina en acier revêtu de PVD gris canon de fusil, sortie en 1997-1998 lorsque la marque Panerai fut rachetée par Vendôme (qui deviendra Richemont) à partir de cadrans et autres pièces issus en partie du stock repris lors du rachat. Cette montre que je possède avec un set complet (boîte / papiers) a été achetée auprès d’un autre Panerista français il y a déjà plusieurs années, et on estime qu’elle n’aura pas été produite à plus de 80 exemplaires. Elle illustre à la fois les éléments iconiques du design des Panerai des années 90 (comme le PVD canon de fusil, le cadran avec index creusés, le tritium vieilli, etc) mais aussi le début d’une histoire commerciale réussie. En dernier lieu, je mentionnerais la Luminor Marina « Last one for Paneristi » ref PAM 911. Il s’agit de la dernière édition spéciale sortie pour les Paneristi du temps de l’ancien PDG, Angelo Bonati. Mon histoire avec ce modèle est très spéciale, outre le design incroyable de la montre avec un cadran vert militaire oscillant entre kaki et gris. En effet, j’ai contribué à l’allocation de

 » AUJOURD’HUI, JE SUIS FIER DE FAIRE PARTIE D’UNE COMMUNAUTE MONDIALE, AVEC DES AMIS SUR QUASI TOUS LES CONTINENTS « 

20 pièces auprès des membres de la communauté Paneristi française, et notamment avec l’attribution de la 20ème montre à l’un d’entre eux lors d’une tombola mémorable à Metz, lors d’un rassemblement appelé GRPF (Grand Rassemblement Paneristi France). La Brand Manager France de la marque s’en rappelle encore. Ce fut un moment extraordinaire de voir ce fan de la marque emporter cette montre rare et difficile à obtenir, pour une mise de 100 euros seulement, après avoir eu le ticket gagnant de la tombola !
Cette anecdote me permet de conclure mon expérience de la marque Panerai par un caractère d’exclusivité réel. En effet, outre les éditions spéciales tirées souvent à bien moins que 1 000 exemplaires, il faut savoir que la marque Panerai, avec moins de 65 000 pièces produites annuellement, est très loin des chiffres de production des mastodontes du secteur horloger suisse, avec des productions qui dépassent 80 0000 montres annuelles, voire même le million.

LE CADEAU AUX PANERESTI

Panerai célèbre le 20ème anniversaire de la communauté en ligne Paneristi.com – une présence indéniable et unique dans le paysage horloger – avec une nouvelle Radiomir dotée d’une forte identité : la Radiomir VENTI–45mm (PAM02020), limitée à seulement 1 020 exemplaires.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :