Events

Une expo dans le rouge

Il sculpte des souliers de luxe qui font l’unanimité. Qui ne connaît pas les Louboutin, ces escarpins à talons hauts et semelles rouges ? Signe du succès planétaire, le patronyme du créateur désigne par figure de style les fameux souliers. À Paris, le Palais de la Porte Dorée, que l’artiste a contribué à rénover, le met à l'honneur dans une exposition intitulée "Christian Louboutin, L’Exhibition[niste]" qui retracera plus de trente ans de carrière. Par Sabrina Pontes

Conçue comme une invitation à plonger dans l’univers foisonnant de Christian Louboutin, l’exposition, qui se déroulera du 26 février au 26 juillet 2020, explorera toutes les facettes d’une inspiration aux multiples références, dans un lieu qui est cher au créateur et qui a vu naître sa vocation. Jeu de mots entre le mot « exhibition » en anglais qui signifie exposition et le fait de révéler une partie de soi, le titre est très important pour l’homme à succès. « S’exhiber c’est se mettre à nu. Une exposition, c’est s’exposer. Les deux sont donc assez proches mais il y a une notion plus subversive dans le fait de s’exhiber qui me plait car en montrant mon travail je m’expose de manière plus intime. Je me suis beaucoup investi dans ce projet, à titre professionnel mais aussi à titre personnel. J’y révèle beaucoup de moi-même, de mes inspirations, de mon processus créatif et je souhaitais que cela se comprenne dès le titre de l’exposition », explique le créateur.

Christian Louboutin et Olivier Gabet à La Maison du Vitrail, Paris © Courtesy of Christian Louboutin
Bottinos © Jean-Vincent Simonet
Espelio © Jean-Vincent Simonet
Croquis de Christian Louboutin de son modèle Love

Pyrites & soulier Zuleika © Jean-Vincent Simonet

Vivre l’histoire de créateur
Divisé en une dizaine de chapitres, le parcours de l’exposition couvre près de trente ans de création de Christian Louboutin et met en avant les différentes sources d’inspirations et procédés créatifs qui composent la démarche du créateur. Dès l’entrée de l’exposition, le visiteur est accueilli par l’objet même qui donne la clé de cette exposition au Palais de la Porte Dorée : le panneau de signalétique interdisant de porter des talons dans les espaces de l’ancien Musée des Arts d’Afrique et d’Océanie, et qui a marqué́ le jeune Christian Louboutin, visiteur assidu et ébloui du musée, passionné fervent des collections qu’il abritait alors, au point qu’il le dessine et le redessine dès l’âge de 11 ans. Cette image première sera plus tard l’inspiration du soulier Pigalle, un des plus connus de son corpus qui en compte aujourd’hui des milliers. Les autres salles, Early Years, Salle des Trésors, Nudes, L’Atelier, Suggestion & Projection, Théâtre Bhoutanais, Biographie, Le Pop Corridor, Fetish et Un Musée Imaginaire reprennent années après années les inspirations du créateur. Dans un parcours imaginé par le directeur du Musée des Arts Décoratifs, Olivier Gabet, la rétrospective met en scène la vision du créateur à travers quelques-unes de ses oeuvres issues de sa collection personnelle ainsi que des prêts de collections publiques. Certains souliers exposés n’ont jamais été présentés au grand public. On y découvre également ses collaborations les plus prestigieuses avec notamment le réalisateur et photographe David Lynch, l’artiste multimédia néo-zélandaise Lisa Reihana, le duo de designers anglais Whitaker Malem, la chorégraphe espagnole Blanca Li, et bien d’autres encore. Un retour aux sources pour le créateur né dans le 12ème arrondissement de Paris.

CANNES, FRANCE, 2019 – Bella Hadid au 72è Festival du film de Cannes (Photo : Daniele Venturelli/WireImage)
PARIS, FRANCE, 2019 : Zendaya à la Fashion Week (Photo : Jacopo Raule/Getty Images)
Le réalisateur américain David Lynch (Twin Peaks) a signé de nombreuses collaborations avec Christian Louboutin : court-métrage, publicité pour le vernis Rouge Louboutin, photographies…
(Photo : Vittorio Zunino Celotto/Getty Images)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d bloggers like this: