Architecture

Futurama, les villes de demain

Plus que jamais à se demander ce que le futur nous réserve, des architectes nous donnent un aperçu de la ville ou maison de demain. Ici, pas de boule de cristal ou d’appel aux médiums, des projets concrets mais qui font toujours rêver.

DESTINATION MARS
Avoir des martiens comme voisins sera bientôt monnaie courante. En effet, le studio d’architectes Abiboo prévoit la construction d’une ville sur la planète rouge nommée Nüwa, la capitale de quatre autres villes. La construction devrait commencer dès 2054 avec une perspective d’aménagement à partir de 2100. Des travaux avec des chercheurs afin de trouver des solutions pour créer des structures qui protègent les habitants des conditions climatiques : radiations, exposition directe au soleil, impact des météorites, et résoudre la différence de pression atmosphérique. Habitations dans la roche reliées par des dédales de tunnels, serres géantes, systèmes de transport entre les villes et tous les services que nous connaissons : hôpitaux, écoles, commerces… Une vie martienne au plus proche des codes de la Terre.

FRÔLER LES NUAGES
Le plus haut gratte-ciel de l’Upper West Side à New York City. Vous pensiez que ce n’était pas possible de faire plus grand que ceux déjà présents et bien le studio Antenna l’a fait. Sacré le plus haut building, ce ne fut pas sans difficulté. En effet, un procès avait été lancé pour qu’il soit réduit de 20 étages. 52 étages y sont consacrés au résidentiel, 112 appartements dont 8 prenant tout l’étage et 2 penthouses en duplex où il s’agira de ne pas avoir le vertige face à cette vue stupéfiante de l’horizon de The Big Apple. Les équipements en feront rêver plus d’un : 3 étages de spa, pour se faire masser après une longue journée à Wall Street, une piscine chauffée d’eau de mer, de quoi relaxer n’importe quelle housewife de l’Upper West Side. Lire Gatsby le Magnifique avec la vue sur New York vous inspire ? Une bibliothèque sera disponible pour ses résidents, ainsi qu’une salle de jeux pour les enfants. Esprit artistique avec une âme de Sinatra, un studio de répétition complètement insonorisé saura vous ravir. Prêt à vivre la vie du Loup de Wall Street dans votre nouveau penthouse ?

FEU VERT SUR LA PLUS BELLE AVENUE DU MONDE
L’actuelle maire de Paris, Anne Hidalgo, a récemment approuvé le plan pour refaire ce que bon nombre de touristes qualifie de la plus belle avenue du monde : les Champs-Élysées. L’avenue parisienne la plus célèbre : lieu des défilés officiels, feu d’artifice du Jour de l’An et fête nationale française. Des travaux qui s’élèveraient à 300 millions d’euros et commenceraient à la fin des Summer Olympics tenus à Paris en 2024. De l’Arc de Triomphe au Jardin des Tuileries faisant face au Musée du Louvre en passant par la place de la Concorde : une jungle urbaine. Arbres à foison, buissons à ne plus pouvoir les compter, zones piétonnes élargies, espaces de sport, aires de jeux et bien d’autres installations qui pourront être attendues et appréciées des parisiennes et parisiens, sans oublier les innombrables touristes. L’objectif est de réduire les émissions de carbone d’ici à 2030, avec un espace vert continu qui laisse la place à davantage de cyclistes et de piétons au cœur de la ville. Le fameux art de vivre à la française conjugué au futur.

the line arabie saoudite

DERNIÈRE LIGNE DROITE
Il ne manque plus qu’un pas avant que la toute première ville linéaire voit le jour. Une ville constituée d’une seule et unique “rue” : aucune voiture, aucune route, aucune pollution, concrétisée par l’Arabie Saoudite. Dans seulement quelques années, en 2030, il sera possible de voyager à “The Line” et de se prélasser le long de ses 170 km, parcourus d’un bout à l’autre en seulement 20 minutes par un service de transport souterrain à grande vitesse. “The Line” n’est pas uniquement un projet extravagant résultant d’un architecte qui voudrait bouleverser les codes de l’architecture urbaine. Une ville d’1 million d’habitants puisant 100% de son énergie dans des ressources renouvelables. Sa disposition étonnante permettra de conserver 95% de la nature environnante de Neom, le nom du projet futuriste, un contraction du grec neo signifiant nouveau, et M pour Mostaqbal : le futur en arabe.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :