Horlogerie

Excalibur Diabolus in Machina, la montre diabolique de Roger Dubuis

Tout le monde sait que le diable est dans les détails. Et parce que l'irrévérence créative est une tentation irrésistible pour Roger Dubuis, Excalibur Diabolus in Machina pousse la sophistication au point de rupture, offrant une expérience aussi exceptionnelle que passionnée.

Roger Dubuis a choisi d’accorder sa répétition minutes au son du triton, le fameux accord «Diabolus in Musica» interdit par la musique religieuse médiévale, clé secrète de toute harmonie mélodique intelligente et complexe.

Deux des complications les plus admirées combinées en un seul calibre.

Répétition minutes couplée à un tourbillon volant, le RD107, un mélange de haute horlogerie rendu possible grâce à la virtuosité des horlogers de Roger Dubuis.

Trois indicateurs différents – fonctions, tout ou rien, carillon – sont affichés sur le côté supérieur du calibre.

Le RD107 est propulsé par deux micro-rotors visibles à l’arrière du calibre.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d bloggers like this: