Horlogerie

L’élégance au poignet

La montre est un accessoire à ne pas négliger dans une tenue et son choix peut être compliqué, mais c’est malgré tout loin d’être mission impossible. La règle la plus importante reste la suivante : une montre se choisit selon ses goûts alors... à chacun son style !

Il n’y a à ce jour aucune théorie du bon goût existante donc la règle d’or est de se faire plaisir, à soi, car, au final c’est le plus important. C’est le grand jour, vous allez à une soirée mondaine ou un mariage. Vous avez donc pris soin de choisir le costume qui sera parfaitement adapté à votre morphologie. Vous l’associez à une chemise du plus bel effet et si cela est votre style vous y ajoutez une cravate ou un nœud papillon qui vient relever le tout. Dernier détail, et non des moindres, vous choisissez une montre qui viendra compléter harmonieusement cette panoplie ultra chic. Voici une sélection éclectique de quelques garde-temps qui se porteront à merveille avec un costume trois pièces.

JAEGER LECOULTRE | MASTER ULTRA THINMOON ENAMEL

Même si l’on pourrait naturellement choisir la sobriété de la version grey de cette Master, le nouvel habillage d’émail guilloché de cette pièce n’a pas d’égal. Cette interprétation met en lumière la maîtrise de l’art du guillochage et de l’émaillage, avec un bleu nuit intense et profond qui se marie harmonieusement au boîtier d’une belle finesse de 10,04 mm d’épaisseur pour 39 mm de diamètre de cette édition limitée. L’élégance de cette pièce tient au caractère affirmé de son cadran guilloché émaillé bleu. Un bleu profond et envoûtant que viennent rehausser les motifs géométriques et l’effet de relief caractéristique du guillochage, une technique de décoration traditionnelle plus que jamais au goût du jour. La magie de cette nouvelle Master Ultra Thin Enamel continue à 6h, lorsque la lune est pleine, et que son disque parfaitement rond et poli se pose sur un fond étoilé de toute beauté.

LUDOVIC BALLOUARD | UPSIDE DOWN

Comme le disait Léonard de Vinci : “ La simplicité est la sophistication suprême“. Ce modèle mécanique à l’élégance sobre et à l’esthétique classique siéra parfaitement votre tenue. Grâce à un boîtier de 41mm x 11mm cette montre pourra aisément se cacher sous la manche de votre chemise. Une lecture de l’heure originale qui se fera en un clin d’œil grâce à une aiguille pour les minutes et douze heures sautantes. Ce choix de la simplicité n’est paradoxalement pas le plus facile : il implique une transformation profonde du mode de fonctionnement de la pièce et la création d’un mouvement inédit.

PARMIGIANI FLEURIER | TORIC CHRONOMÈTRE SLATE

Équipée d’un boîtier en or rouge 18 carats de 40,8 mm de diamètre, d’une lunette présentant un moletage confectionné à la main et d’un motif de cadran concentrique qui évoque l’arrangement des écailles d’une pomme de pin, cette pièce épouse subtilement la forme du poignet et aura le plus bel effet avec n’importe quel costume. Les aiguilles javelot ont été semi-ajourées pour en valoriser la discrétion, dans le même esprit que le chemin de fer périphérique très léger et les chiffres arabes aux proportions fines. Cette nouvelle Toric Chronomètre a une force esthétique qui ne laissera personne indifférent.

IWC | HOMMAGE À PALLWEBER EDITION « 150 YEARS »

ne montre à heures et minutes sautantes qui, au-delà de son esthétique, est aussi une véritable prouesse technique. En 1884, IWC fabriquait les premières montres de poche connues sous le nom de montres Pallweber. Ces garde-temps innovants indiquaient les heures et les minutes sous forme digitale, avec des disques rotatifs pourvus de grands chiffres. Avec cette pièce, IWC remet cette innovation à l’honneur. Dotée d’un boîtier en or rouge 18 carats imposant de 45mm de diamètre pour 12mm d’épaisseur, celle-ci ne manquera pas de faire son petit effet. La sobriété de son cadran blanc laqué en fait un allié redoutable pour votre tenue.HERMÈSARCEAU L’HEURE DE LA LUNE AVENTURINE

Même si on dit qu’avec un costume il faut miser sur la sobriété, cette pièce sera du meilleur goût si vous souhaitez faire effet lors d’une soirée. Une boîte en or gris de 43 mm à l’intérieur de laquelle on pourra découvrir une vision complètement inédite de la phase de la Lune. Sur un cadran en aventurine, deux compteurs mobiles pour l’heure et la date gravitent durant 59 jours dévoilant des lunes de nacre. Une montre qui donne une vision totalement poétique du temps et qui ne laissera personne insensible.

LAURENT FERRIER | BRIDGE ONE

Avec un design inspiré de la “Passerelle de l’Île“ de Genève cette pièce est indubitablement une pièce qui fera parler vos amis durant une soirée. La forme non rectiligne des cornes et le saphir sphérique font partie de la magie qu’offre ce nouveau modèle. Les dimensions de 30x44mm, avec une épaisseur de 14.58mm, participent à un ajustement parfait au poignet et donc un sentiment de grand confort. Une pièce qui a de la présence au poignet et dont les facteurs font une sorte de territoire esthétique inconnu. Ses 30 mètres d’étanchéité, son calibre rectangulaire à remontage manuel et son cadran en émail grand feu la placent fermement dans le camp des dress watch, même si de par sa taille et son design, elle est différente des montres habillées classiques.

%d blogueurs aiment cette page :